{Coup de cœur} « Promenons-nous dans les bois »

Promenons-nous dans les boisAprès quelques emplettes chez Cultura, je reviens une nouvelle fois les bras chargés. Quelques stylos par ci, quelques cahiers par là…, vous l’aurez compris, je prépare ma rentrée.

Mais comme toujours, mon amour des livres pour enfants est plus fort que tout. Je ne peux m’empêcher de faire un détour par le rayon en question. Je m’oriente alors vers les nouveautés, quand je suis immédiatement happée par un livre : « Promenons-nous dans les bois » écrit par Bénédicte Rivière et illustré par Mélanie Allag (collection Elan Vert).

Un livre fascinant tant par ses illustrations que par son texte. Un savant mélange de beauté et de légèreté, d’humour et de frisson. C’est une suite que Charles Perrault ou les frères Grimm auraient pu envisagé si toutefois le conte du Petit Chaperon rouge avait été moins austère. « Promenons-nous dans les bois », dépoussière ce conte en donnant une note de désinvolture au personnage principal et surtout beaucoup d’humour à l’histoire.

Promenons-nous dans les bois Promenons-nous dans les bois Promenons-nous dans les bois

Un livre qui m’émeut par sa beauté. Des illustrations qui vous plongent dans un univers fascinant aux couleurs acidulées. La couverture magnifique qui résume parfaitement l’univers dans lequel vous serez plongés à la lecture. Bref, un véritable coup de cœur pour « Promenons-nous dans les bois« .

Qu’entend-on dans la forêt ?
— Promenons-nous dans les bois,
pendant que le loup n’y est pas…

C’est le Petit Chaperon rouge qui se promène toute seule (encore une fois !) en chantonnant. Elle rencontre un lapin affamé, un castor aux grandes dents, un renard vorace, un loup, un crocodile… tous veulent faire du Chaperon leur déjeuner ! La fillette finira-t-elle dans une assiette ?

Promenons-nous dans les bois

Ce soir j’en ferais donc la lecture à ma fille de 18 mois. J’ai hâte de lui faire découvrir ce livre. Peut-être un peu jeune pour comprendre toute l’histoire, je ne doute pas qu’elle sera tout aussi fascinée que moi à la découverte de ces belles images. Charge à moi de donner la bonne intonation de voix pour la garder captivée tout au long de ces quelques 24 pages.

Un vrai coup de cœur que je souhaitais partager avec vous, bien que ce ne soit pas mon habitude. Je ne peux que vous conseiller vivement d’aller en librairie découvrir à votre tour ce joli livre de Bénédicte Rivière et Mélanie Allag.

Laisser un commentaire


1 + quatre =